Google
 

/Voyages/Japon

:: Notre voyage (de Noces) au Japon

Les origines de la population japonaise sont diverses, essentiellement coréennes, mongoles et malaises. Dès le cinquième siècle, de nombreux échanges avec la Chine ont vu le jour, emmenant un apport culturel important pour ces grandes îles, notamment dans l'écriture et les arts.

Au début du neuvième siècle, la montée des classes guerrières finit par s'arroger le pouvoir quand l'empereur nomma Minamoto no Yoritomo, vainqueur des luttes entre clans rivaux, Shogun, soit grand chef militaire. Ce pouvoir militaire perdura jusqu'au dix-neuvième siècle, et plus tard, le Japon, fort de son passé militaire, mena plusieurs guerres en Asie, s'alliant même avec l'Allemagne, avec les conséquences tragique que l'on connaît pour les habitants d'Hiroshima et Nagasaki. Après la capitulation devant les Etats-Unis en 1945, le Japon installa, sous l'égide des Américains, un pouvoir démocratique.

La Japonais est un personnage complexe, qui a su aujourd'hui parfaitement trouver ses repères entre des valeurs traditionnelles très fortes et un goût prononcé pour les derniers gadgets à la mode. A la mode de chez eux, bien sûr, car ils arrivent en Europe plusieurs mois plus tard.

Au moment où j'écris ces lignes, soit juillet 2004, on trouve sur les rayons des téléviseurs grands formats LCD qui affichent en haute définition des films remastérisés, soit sur plus de mille lignes contre six cents sur les téléviseurs courants...(Les écrans grands formats au plasma sont "has been", ils vieillissent beaucoup trop vite ;>)). Quant à l'ADSL, on se connecte sur Internet à 45 MB/S !

La famille est au centre des valeurs et la notion d'égalité, ainsi qu'une forte intégration sociale, font des Japonais des personnes courtoises. On laisse s'asseoir les femmes enceintes dans le métro, on respecte avec force les personnes âgées et on ne dépasse pas dans les files. Si pour une raison urgente cela devait arriver, on prendra soin de s'excuser auprès de chaque personnes tout en remontant le long de la file d'attente...

Discrets et covenants, les Japonais affectionnent spécialement les arts, comme la calligraphie, la céramique ou les arrangements floraux, et se promener dans les parcs est un émerveillement constant.

 


Entre le jardins Zen présentant, en apparence seulement, un arrangement minimaliste, et les étendues d'eaux que l'on retrouve constamment, on éprouve facilement de l'admiration, bien que l'on peine à appréhender la finesse de leur perception. La beauté de la Nature, que ce soit le Mont Fuji ou un cerisier en fleur, exerce une vénération quasi religieuse.

Les maître mots du jardinier sont simplicité, harmonie et tranquillité, tout en essayant de faire croire que leur création est l'œuvre de la Nature seule... En occident, on connaît maintenant bien la culture du Bonzai (Dont un des plus grands spécialistes est ... un Suisse, ou encore l'Ikebana.

Et la cuisine ? Amateurs de Shushis, ou autres tempuras, chacun y trouvera son compte. Les produits sont parfaitement frais et goûteux et le cuisinier Japonais perdrait son honneur de servir un plat d'une qualité douteuse; donc, sans risque aucun au niveau de l'hygiène !

Il aurait été dommage d'aller au Japon sans goûter une de leurs spécialités les plus appréciées, que l'on ne trouvera pas forcément chez nous. Il s'agit du Boeuf de Kobé, massé pendant toute son existence à la bière. Un goût délicieux, tendre à souhait qui fond dans la bouche. Mais mieux vaut lire la carte avant de commander, car à plus de 1000 U$ le kilo, la surprise pourrait vous rester...sur l'estomac.

Birmanie

Moines en étude

Tibet

Gardien du temple

Mongolie

Lac Hovsgkol 2h du mat!

©2011 - Borgeaud.com - Tous droits réservés - e-mail